Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AUTRUI
  • AUTRUI
  • : Tous ceux qui croisent notre chemin sont susceptibles de laisser une trace de leur passage.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Texte libre

Certaines photos ont été glanées sur le Net. Elles ne sont utilisées que dans un but illustratif. Si toutefois leurs auteurs y voyaient une quelconque objection, merci de me contacter.

Archives

 

 

« L’Enfer, c’est les Autres »

            Jean-Paul Sartre

Pour comprendre le but de ce blog, il vaut mieux commencer par lire ça.

4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 00:50

Il est des Autrui qui, l’air de rien, sèment avec sadisme les vigoureuses graines de la torture morale la plus aboutie.
 
Je ne sais pas de qui il s’agit.
Je ne sais pas s’il a eu conscience de ce qu’il a fait.
Je ne sais pas si une personne seule est responsable.
 
Je sais juste qu’il y a des vieux qui moisissent dans cette maison. Qui se dessèchent dans ce sordide mouroir et qui, la bouche ouverte sur des gencives édentées, bavent copieusement en attendant que le jour finisse.
Je sais seulement que c’est là qu’ils se réveillent, qu’ils se couchent. Que c’est là qu’ils frémissent d’enthousiasme dans l’attente de la visite d’un médecin, d’une aide-soignante, d’un bénévole, plus rarement d’un proche.
 
Ceux qui ont mené à bien le projet de construction de cette maison de retraite peuvent être fiers : elle est grande, les chambres sont claires à défaut d’être spacieuses, les salles communes agréables. Il y a la télé, quelques étagères supportent la maigre charge d’une paire de livres –pour ceux qui comprennent encore ce qu’ils déchiffrent. Des animations dansantes sont même organisées et l’espace d’un après-midi trop court, les vieux tournoient en riant avant de choir sur une chaise pour apaiser leur doux vertige.
Tout contribue à cette apparence d’une bâtisse abritant dans la dignité des pensionnaires diminués.
 
Celui qui a choisi l’emplacement a-t-il pu ne pas y penser ? Peut-être en a-t-il plaisanté en famille, comme d’une bonne blague ?
 
C’est une maison de retraite récente et engageante, c’est vrai.
Mais lorsque l’on regarde par la fenêtre, l’horizon offert aux vieillards est constitué des pierres tombales du cimetière qu’elle surplombe.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serge 23/01/2008 17:38

En même temps, si la fenêtre s'était ouverte sur des petits nuages peuplés d'anges, on aurait pu attaquer le responsable de publicité mensongère.  :0036:Bonne année Jo.

Primy 10/01/2008 21:30

de jolis articles...

Le primate... 07/01/2008 09:27

Pervers.HA ! notre belle société moderne et civilisée est vraiment à la pointe de l'humanisme...

Cactus aime le mot dit 06/01/2008 13:02

à moi aussi alors

Jo 05/01/2008 23:13

Soof, ça fait un choc aussi aux visiteurs...Soeur-cactus, tu as peut-être raison, et bien plus d'expérience que moi pour le dire, mais je continue de penser que cela dépend beaucoup de la personnalité de chacun. Et qu'il y a bien des personnes âgées terrifiées par une mort à laquelle elles ne peuvent plus échapper.Balmeyer, merci ! Un compliment fait toujours plaisir.