Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AUTRUI
  • AUTRUI
  • : Tous ceux qui croisent notre chemin sont susceptibles de laisser une trace de leur passage.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Texte libre

Certaines photos ont été glanées sur le Net. Elles ne sont utilisées que dans un but illustratif. Si toutefois leurs auteurs y voyaient une quelconque objection, merci de me contacter.

Archives

 

 

« L’Enfer, c’est les Autres »

            Jean-Paul Sartre

Pour comprendre le but de ce blog, il vaut mieux commencer par lire ça.

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 21:49

http://cdsp02.org/images/chaise_vide.jpg

Claire est une adorable fillette. Elle est jolie, gracile, de longs cheveux bruns et un sourire enchanteur qui l'érige en icône absolue de l'Innocence enfantine.

C'est aussi une bonne élève, qui arrête de bavarder si lui fait la remarque, s'applique quand elle doit faire un exercice, la petite que l'on félicite, que l'on encourage, que l'on regarde grandir avec une certaine foi en l'avenir..

Contrairement à d'autres qui, déjà, se muent en adolescentes renfrognées, Claire demeure une petite fille. Elle a une voix douce, un regard timide, elle semble si fragile.

En même temps, de cette toute petite chose se dégage une vraie personnalité. Elle semble à l'aise, a des amies, n'hésite pas à prendre la parole, pourvu qu'elle ait quelque chose à dire.

 

Elle est toujours là, Claire. Je n'ai pas le souvenir qu'elle ait manqué un seul jour. Lorsque les élèves entrent, elle se dirige immanquablement vers sa table, reste debout jusqu'à ce que je donne l'ordre de s'asseoir, puis elle sort ses affaires et attend, disciplinée, le silence des moins sage. Claire est tellement là que je ne la remarque plus.

 

 

Aujourd'hui, pourtant, Claire était absente. Elle n'était pas là et je ne l'ai pas remarqué tout de suite. Il a fallu que deux de ses amies viennent me trouver, un peu gauches, un peu émues, pour me dire que Claire ne viendrait pas. « Un problème familial » m'a-t-on dit.

« Ce n'est pas trop grave j'espère ? » ai-je demandé distraitement, imaginant quelque événement sans conséquence.

 

Claire était absente et c'était la première fois.

Elle reviendra demain ou dans quelques jours, elle reprendra sa place habituelle, le monde aura l'air d'avoir si peu tourné, et pourtant. Je ne pourrai plus la regarder sans voir la béance qu'elle porte désormais en elle.

 

 



Claire ne sera plus jamais la même.

Sa mère est morte ce week-end.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emi 06/07/2013 12:52


Je me souviens de Claire... Cela m'avait énormément marquée. C'était ma 1ère vraie année d'enseignement, c'était il y a 5 ans et j'y pense encore souvent...

Motdit 04/02/2009 08:13

effectivement... on ne meurt pas que de maladie....Moi aussi je parle à mes élèves... mais ça n'a jamais empêché la terre de tourner...

menfin 03/02/2009 20:23

comment peux ton ignorer qu'une mere d'un enfant de sa classe est gravement malade,j'y crois pasje suis enseignante et je parle a mes eleves....ils ont quel age?

Jo 04/02/2009 00:24


Mais qui a dit qu'elle était malade ?


Ju' 02/02/2009 19:37

L'horreur.Une élève de ma classe (en terminale, mais le choc est le même...) a perdue sa mère en début d'année. Elle a impressioné tout le monde par sa maturité et sa force. Vu le profil, il est fort possible que cette demoiselle soit du même gabarit...

Jo 04/02/2009 00:24


Bienvenue à toi...


delphine 30/01/2009 21:33

Contente de te voir de retour! Les regards sont aussi explicites, sinon plus, que les mots! C'est toujours dur de voir revenir un élève dans ces conditions là.....je e le sais que trop bien!Toujours aussi bien écrit ;)

Jo 04/02/2009 00:32


Merci Delphine !